Aller au contenu principal
Votre navigateur est obsolète. En conséquence, ce site sera consultable mais de manière moins optimale qu'avec un navigateur récent.
> Mettre à jour son navigateur maintenant.

Tropism Animalis

le 1er album de PEROKE sort aujourd'hui !

Publié le 23/04/2020

Pas mal de choses ont déjà été dites dans l'épisode précédent alors aujourd'hui : focus sur TROPISM ANIMALIS et les 10 morceaux qui le composent !

C'est une grosse boom garantie dans votre salon et la frustration de ne pas danser comme des dingos dans le club du Temps Machine avec les copains et les copines.
La 2ème chose passera (...) alors que la 1re restera !

Parfum de violence comme une intro avec le piano bien présent.

Camel Race, une petite balade / course à dos de chameau et des sonorités plutot arabisantes qui se prolongent avec Yabaah en featuring avec Hend El Rawy & Anissa Bensalah. Celui-ci permet d'amorcer un premier virage rythmique dans l'album pour amener l'hypnotique Minotaur sur lequel le son particulier de l'orgue farfisa prend toute sa place.

Vient un temps plus calme avec Morning, à l'image du titre on peut imaginer des rayons de soleils apparaitre, s'étirer, chauffer et venir nous réveiller en nous emmenant vers la danse, la chaleur, la légèreté de ce rayon de soleil agréable le matin au réveil puis repart au soir venu.

Et, là, virage est pris pour la 2ème partie de ce Tropism Animalis. A partir de là, PEROKE nous convoque pour la danse et comme le titre de l'album l'indique, c'est très instinctif, pas besoin de disserter !
Avec Fetichism, on vient de rentrer dans le club (le club pour aller danser hein, pas celui de ping pong ou curling, qu'on s'entende).

On passe de l'Orient à l'Asie avec Jaq Janjaal featuring Tulika Srivastava avec qui on avait pu faire connaissance sur le morceau Saajan Motor-cycle de l'EP Voodoo You Think You Are!?.

On retrouve le charmeur de serpent avec Deadly Kiss.

Insomnia, les congas et le farfisa... c'est techno disco, toujours hypnotique, éteignez les lumières, mettez le  son à fond. Il est 4 heures du matin et vous dansez comme un fou, une folle, les yeux fermés !! C'est bien !!!
La fin arrive  avec The Void un peu comme une fuite en avant qui nous emmenerait vers encore un nouvel ailleurs (peut-être l'espace) après nous avoir perdu.e.s un peu partout dans le monde tout au long des 10 morceaux.

A ECOUTER PAR ICI !
https://idol.lnk.to/Tropism_Animalis

Si le duo a pris le temps pour ce nouvel album, c'est qu'il lui tenait à coeur d'enregistrer des morceaux qui pourraient être jouer avec les mêmes sonorités en live. En effet, sur les 2 EP précédents beaucoup d'instruments acoustiques avaient été enregistrés ( cuivres, batterie).
Vu la tournure électro qu'on prit les concerts, l'envie de faire une musique clairement plus électro et aussi, des compositions dont Fred et Sylvain auraient la totale maitrise pour les concerts à venir s'est faite évidente.

Tropism Animalis nous trimballe donc sur un chemin semé de techno, d'afrobeat, de disco, nourris de rythmiques et sonorités orientales, asiatique, africaines. Attention : danse et voyage garantis !