Aller au contenu principal
sam. 22 oct. 19H30

MARGE BRUTE : ASTÉRÉOTYPIE + WHY THE EYE?

+ L’ÉNERGIE POSITIVE DES DIEUX de Laetitia Møller

15€
10€
12€
Sur place 17€
Le Temps Machine Club
Organisateur : L'Asso - Le Temps Machine

Le Temps Machine a toujours défendu tous types de pratiques musicales, voici venu le temps de présenter la création autour de la pratique brute de la musique.

MARGE BRUTE est un temps dédié à la promotion de la musique expérimentale et à la pratique brute de la musique.

Les artistes impliqué·es dans ce champ musical donnent à voir et à entendre quelque chose d’unique, de singulier. Immergé·es dans le son, avec des instruments souvent remaniés et adaptés, ces artistes s’inscrivent dans le monde de façon atypique et proposent une porte d’entrée dans leur imaginarium, comme une nouvelle vision du monde.

Et en tant que public, c’est ce qui remue dans l’art brut, être percuté par une approche instinctive jamais imaginé jusqu’alors..

Définition : Les œuvres d'Art Brut sont réalisées par des créateurs autodidactes, des marginaux retranchés dans une position d'esprit rebelle ou imperméables aux normes et valeurs collectives, qui créent sans se préoccuper ni de la critique du public ni du regard d'autrui.

Source : La Collection de l’Art Brut de Lausanne

PROGRAMME

15h30 - Atelier pour les enfants de 7 à 12 ans : Rencontre autour de la lutherie sauvage avec Why The Eye?

gratuit sur inscription

 

16H30 : L’ÉNERGIE POSITIVE DES DIEUX de Laetitia Møller
Documentaire – 2022 – 70 minutes (En présence de la réalisatrice.)
Entrée libre

Le film de Laetitia Møller nous entraîne au cœur du processus créatif d’Astéréotypie. Les 4 Fantastiques, Stanislas, Yohann, Aurélien et Kevin habitent la scène et aimantent les regards et la caméra. Mais il ne s’agit pas d’un film sur l’autisme : séances d’écritures, composition, répétitions et bien sûr concerts : c’est uniquement dans le cadre musical qu’ils sont filmés.
Avec Christophe L’Huillier, guitariste inspiré et guide attentif de l’aventure, c’est une véritable complicité qui se déploie à travers la musique, au-delà des mots. Chacun y apporte son univers, chacun y libère sa parole.

Laetitia Møller est journaliste en presse écrite et réalisatrice. Elle a réalisé des web-documentaires pour France Télévision et Planète. En 2014, elle est lauréate du concours Infracourts avec le court-métrage Les Dames de Dosne.

 

 

 

 

ASTÉRÉOTYPIE

« Aucun mec ne ressemble à Brad Pitt dans la Drôme… La vie réelle est agaçante ! ». Tels sont les mots de Claire Ottaway, la nouvelle recrue d’Astéréotypie !

Né en 2010 au sein d’un Institut médico-éducatif, ce groupe garage-rock noisy revient avec un troisième album fait de textes atypiques et de phrasés lunaires qui nous embarquent dans une expédition à haute intensité affective.
Croiser le collectif Astéréotypie, ça secoue. Ça fait bouger les jambes quand ça s’élance, ça désarticule les bras à chaque scansion ou rupture de tempo, ça fait hurler en chœur à s’en froisser les cordes vocales et ça fracasse les a priori pour peu qu’il en reste.

Aucun groupe ne ressemble à Astéréotypie dans la Drôme, ni sûrement même dans le monde… la vie réelle est parfois réjouissante !

 

WHY THE EYE ?

À partir d’instruments faits maison, les Belges de Why The Eye ? délivrent une musique hypnotique, qualifiée de « techno préhistorique ». Masqué, le quatuor joue au beau milieu de la salle et offre une expérience organique au public !