Aller au contenu principal

C PAS DE LA KERMESSE, LE CONCERT !

15 avril 2022
Publié le 27/04/2022

Les équipes de prévention spécialisée du Sanitas et des Fontaines-Rochepinard se sont alliées à Cultures du Cœur 37 et au Temps Machine pour proposer aux jeunes un moyen et un lieu d’expression.

Encadré·es par Cesko (Kyma), les participant·es ont débuté par 4 jours d’ateliers intensifs pendant les vacances de février. Le travail se poursuit avec plusieurs demi-journées de travail scénique, qui ont lieu les mercredis après-midi dans le Club du Temps Machine.
En ligne de mire : le concert du vendredi 15 avril dans le Club !

Ce reportage a été réalisé par Vincent, assistant communication.

Un concert c’est un peu comme un match de boxe. Tu commences par t’entrainer pendant plusieurs mois, en attendant la soirée qui changera peut-être ta vie. Puis, ce jour venu, tu te retrouves dans ce couloir entre les loges et la scène, et avec détermination tu avances vers la lumière.

Le public crie, le match peut commencer.

« Eh, j’espère que vous êtes prêts on va retourner le Temps Machine ! »

Ce vendredi 15 avril, ce sont les participant·es de C pas de la kermesse qui ont remporté la victoire. Une victoire pour avoir su conquérir le public, mais aussi une victoire sur soi pour s’être dépassé lors de cette folle soirée.

Malgré le stress de monter sur scène, l’envie de montrer à tout le monde les progrès effectués prend le dessus.

Les morceaux s’enchaînent, seul·es ou en featuring, les basses résonnent dans le club tandis que les punchlines fusent. Chacun·e, avec son style, fais bouger les têtes dans le public. Il faut dire que qu’entre les sonorités funky, la côte est des États-Unis ou la drill sombre des bas-fonds de Londres, ces jeunes ont su nous faire voyager.

Apres un premier round marqué par des textes rudes, traduisant la vie des quartiers, place à l'émotion avec la seule fille du groupe : Kimi, dont le refrain est repris en choeur par le public ! À peine est-elle sortie de scène que les basses se remettent à ronronner. Suivent plusieurs morceaux de drill interprétés avec une grande énergie et devant un public bouillant, le tubesque « Chin chin comme à London » marque la fin du concert… ou pas !

Après un rappel, iels se rassemblent tous pour un dernier morceau en commun.

Le titre se termine, les lumières s’éteignent, le public applaudit.

À la sortie du concert je les questionne sur leurs ressentis durant la prestation ainsi que toute la durée du projet. Encore dans l’adrénaline du concert, tous·tes sont ravi·es et ne réalisent pas trop ce qui vient de se produire. Avec du recul, iels réalisent les progrès effectués et l’opportunité d'avoir travaillé dans ces conditions.

Un concert réussi qui donne de l’ambition à des jeunes qui n’attende que ça. Peu de temps après, ils commencent déjà à penser à la suite.

« Pourquoi c’est pas nous la première partie de Médine ? »

En attendant les zéniths, le prochain arrêt pour C pas de la Kermesse : La guinguette de Tours le 11 mai prochain. Ça risque de secouer !

 

Photos : Yannick Tréguier

SOUVENIRS DE SUPER FLUX #9

Du 01 au 03 avril 2022

Du 1er au 03 avril 2022
Publié le 26/04/2022

Super Flux est un festival imaginé par Le Petit faucheux et Le Temps Machine. Depuis 2014, c'est un laboratoire où chacun propose ses programmations, guidé par cette envie commune et farouche de défendre et proposer ici et ailleurs la création et l'expérimentation.

Mouvant, pluriel, foisonnant, itinérant, ludique et innovant, ce festival invite des musiques inqualifiables et inclassables, avant tout surprenantes, électrisantes et passionnantes.

La 9e édition s'est tenue du 1er au 03 avril 2022 sur les villes de Tours et La Riche.

Programmation :

VENDREDI 01/04

PRAXIS LAPS avec ErikM / Mosin Khan Kwa / Xavier Charles

Gaspar Claus

SAMEDI 02/04

L’OMBRE DE LA MAIN avec la Compagnie 1-0-1

THE TEXTILITY OF MAKING avec Julien Boudart & Anaïs Rousset

BORGUEFÜL avec Mélanie Loisel

Tomoko Sauvage

RICHARDEAU / COULON avec Virgine Colas & Ivan Coulon

SISTER IODINE avec Erik Minkkinen / Lionel Fernandez / Nicolas Mazet

DIMANCHE 03/04

HYPERBORÉE avec Roger Kabelmecha / Clara Levy / Stéphane Clor / Armand Lesecq

Pierre Bastien « Ombres de Machines »µ

Photographes : Yannick Tréguier, Lea Cassonet, Philippe Le Mercier, Remi Angeli

KALÉÏDOCLIP #19

Avril 2022
Publié le 25/04/2022

La fournée du mois d’avril est là, dense, riche, belle, sombre, catchy et inventive !

On y aborde la banalité quotidienne de Garuzé, la grandiloquence chatelaine de Tartar et le soleil des vacances de Coconut. Le Kaléïdoclip c’est comme la vraie vie en mieux !

RESTITUTION DES ATELIERS DE LUTHERIE SAUVAGE

Publié le 22/04/2022

Des ateliers ont été animés à l'université pendant plusieurs semaines par Olivier Bosseron (MYBODYHORSE / retrofutur records) et Simon Remaud (100 issues / Space Tea). Les participant·es ont pu se frotter à toutes les étapes de la création d'un instrument, en laissant libre cours à leur imagination débordante !

INITIATION AUX PERCUSSIONS CORPORELLES AVEC MIRABELLE DEBON

[DES ÉTOILES PLEIN LES OREILLES Episode 2]

Mars 2022
Publié le 11/04/2022

Cette année, le dispositif DEPLO (Des Étoiles Pleins les Oreilles), porté par les SMAC Le Temps Machine et Le Petit faucheux, développe à nouveau un projet au sein du collège de la Vallée Violette.
L’objectif final est d'écrire et mettre en musique des textes, accompagné par plusieurs artistes, dont Orfey, Mirabelle Debon et la Compagnie Arts Multiples.

Ce reportage a été réalisé par Vincent, assistant communication et les photos sont de Léa Cassonnet. Elles ont été prises lors de l'atelier avec Mirabelle Debon en Mars 2022.

Pour ce second épisode, les élèves de la classe allophone du collège de la Vallée Violette ont pu découvrir un nouveau mode d’expression : les percussions corporelles. Encadrés par Mirabelle Debon, les enfants se sont essayés à de nouvelles méthodes de communication en s’affranchissant de la barrière de la langue.

« Mais dis-moi, qu’est-ce que c’est donc les percussions corporelles ? » 
Les percussions corporelles (ou pratique d'expression corporelle musicale) sont un genre musical consistant à produire des mélodies ou des rythmes en utilisant le corps comme instrument de musique. Elles peuvent être jouées seules ou pour accompagner d'autres musiques. Cette activité est particulièrement riche : écoute active, concentration, mémorisation, travail sur le rythme, le tempo mais aussi sur la posture et la maîtrise du corps.

.

Pour faire connaissance, tout le monde commence par se présenter en mettant en rythme son prénom sur un motif simple. Á ce stade, seules les mains et quelques parties du corps sont sollicitées. Afin de corser l’exercice, Mirabelle propose aux élèves quelques pas de danse sur un rythme en 4 temps. Une manière de les aider à travailler leur coordination et d’appréhender le déplacement de son corps dans l’espace.
L’exercice est ensuite repris en musique.

Les percussions corporelles, regorgent de petites astuces. Le seul instrument à disposition, c’est nous et la multitude de sons que notre corps peut produire. La suite de la séance a été consacrée à la découvrir toute cette gamme de sonorités reproductible avec des mouvements simples et sans se faire de mal.
On peut taper du pied, taper des mains de plein de façon différente, claquer des doigts, de la langue etc…

Une fois armés de toutes ces connaissances, les élèves ont commencé à travailler en autonomie. L’objectif était de traduire leurs prénoms en percussion corporelles avec les mouvements souhaités. La seule contrainte était d’effectuer un son par syllabe. Par groupe de quatre ou cinq, chaque personne s'est exprimée en percussion corporelle à sa manière, devant le reste de la classe.

Avant de partir en récréation, et pour détendre l’atmosphère, un jeu est organisé !
Connaissez-vous le téléphone arabe ? Chaque participant·e doit de se faire passer le même message sans le déformer en cours de route. Et bien pour l’occasion il a été adapté aux circonstances, en percussion corporelle !

De retour dans la salle de classe, il est temps d’apprendre une chorégraphie commune en vue du concert de restitution, (le 11 juin au centre social de la Vallée Violette). Les élèves clôtureront avec la présentation de leurs prénoms en percussions corporelles en guise de salut final.

Pour terminer la séance, Mirabelle, également musicienne, leur présente différentes flutes traversières ainsi que les différents sons qui peuvent en sortir. 

La sonnerie retenti, c’est tout pour aujourd’hui !

À suivre…

C PAS DE LA KERMESSE

RENCONTRE AVEC JN PARRAIN DE L'ÉDITION 2022

06 avril 2022
Publié le 07/04/2022

Les équipes de prévention spécialisée du Sanitas et des Fontaines-Rochepinard se sont alliées à Cultures du Cœur 37 et au Temps Machine pour proposer aux jeunes un moyen et un lieu d’expression.

Encadré·es par Cesko (Kyma), les participant·es ont débuté par 4 jours d’ateliers intensifs pendant les vacances de février. Le travail se poursuit avec plusieurs demi-journées de travail scénique, qui ont lieu les mercredis après-midi dans le Club du Temps Machine.

Ce reportage a été réalisé par Vincent, assistant communication.

Je suis allé à la rencontre de JN, parrain du projet cette année, pour discuter avec lui du dispositif C pas de la kermesse et du concert du 15 avril.

Ancien participant, il est aujourd’hui présent pour apporter son expérience aux nouveaux venus. Lui-même a eu connaissance du dispositif  par le biais d’un ainé : ADM, rappeur tourangeau impliqué plusieurs années de suite dans le projet.

« Je faisais déjà des freestyles à l’époque et on s’est rencontrés comme ça »

Cette rencontre lui a permis de faire la connaissance de Thomas, éducateur des Sanitas et pierre angulaire du dispositif. Après plusieurs discussions, il intègre l’équipe de C pas de la Kermesse en 2021.
Si JN est arrivé avec un peu d’appréhension, le plaisir a rapidement pris le dessus en voyant son niveau s’améliorer au fil du temps.  Cette année lui a surtout permis d’avoir un retour sur ses textes et de partager ce qu’il a appris au fil des précédentes éditions, pouvoir conseiller les jeunes, et les faire progresser.
Il me confie également que le projet lui a permis de prendre plus de  confiance en lui lorsqu'il monte sur scène face à un public.

« Je ne connaissais aucun des jeunes qui sont là cette année, maintenant on partage tous ensemble et c’est que du plaisir. »

Vendredi 15 avril, le résultat de ces mois de travail sera révélé au public avec un concert au Temps Machine au côté de Maxwell Nostar, rappeur aguerri.

Je demande alors à JN ce qu’il attend du concert et sa réponse est simple : « une grande foule, voir les gens kiffer le concert, qu’on puisse prendre du plaisir à le faire et partager un vrai moment entre nous et avec le public ». L’occasion pour elleux de faire leurs preuves et de montrer au public ce que toutes ces séances leur ont permis de progresser et atteindre un réel niveau.

Pour lui, le rap représente beaucoup, c’est même toute sa vie. Alors avoir la possibilité de travailler dans des conditions professionnelles, avec du bon matériel et des personnes qualifiées ça renforce encore plus cette passion.

Á ma question « Te sens-tu artiste ? », la réponse est un grand oui sans hésitation. Il faut dire que JN n’en est pas à son premier coup d’essai, plusieurs clips sont disponibles sur Youtube et un E.P. est en préparation.

Rendez-vous le 15 avril prochain pour découvrir en live un concert qui s’annonce d’ores et déjà bouillant !

Á suivre...

 

Avr. - Juil. 22

Un quadrimestre prometteur !

Publié le 05/04/2022

Dans l’épisode précédent, l’équipage du Temps Machine se demandait en fin d’édito s’il n’avait pas fait preuve d’un excès d’optimisme en annonçant un événement aussi foufou qu’Allotropiques, malgré la nouvelle flambée de « vous savez quoi ».

Et bien, ça n’a pas loupé… Rebelote, nous avons encore dû manger notre chapeau avec un mois et demi de seum en bonus.

Et pourtant nous écrivons ces lignes au lendemain du concert régénérant d’Odezenne, qui a rempli à ras bord la Grande Salle de gens heureux d’exhiber leurs mâchoires dénudées.

Bon, on ne va pas parler d’insouciance non plus – ce serait faire preuve d’un cruel manque d’empathie et de perspicacité sur l’état du monde. Mais, nous avons pu ressentir la joie de celles et ceux qui ont retrouvé les sensations d’une salle bondée, qui transpire et vibre.

La programmation qui arrive est donc pleine de belles promesses, et s’ouvre avec le grand retour du festival Super Flux.

Et dans la série « on va enfin y arriver » : ce sera finalement en 2022 que le Temps Machine s’associera pour la première fois au festival Les Années Joué, après deux reports. Un moment historique à notre toute petite échelle.

Commence ici le dernier chapitre de cette saison, et donc l’aboutissement des nombreux projets pédagogiques, sociaux, culturels et artistiques portés toute l’année.
Un grand merci aux artistes, intervenant·es, enseignant·es, élèves, étudiant·es, participant·es qui auront construit avec nous cette année particulièrement riche.

LE VISUEL DE NADIA DIZ GRANA
Vous avez pu voir le travail de cette illustratrice strasbourgeoise dans les pages de La Déferlante, Télérama ou Libération. Son art du collage, des assemblages hétéroclites et pop, des couleurs éclatantes, de la suggestion subtile, a titillé nos sens. On espère que cela vous fera le même effet !
Ce trimestre, nous lui avons demandé de travailler sur la thématique du genre.

Printemps 2022 (c) Nadia Diz Grana

RENCONTRE ENTRE LES ÉLÈVES DE LA VALLÉE VIOLETTE ET LA CIE ARTS MULTIPLES

[DES ÉTOILES PLEIN LES OREILLES Episode 1]

Mars 2022
Publié le 05/04/2022

Cette année, le dispositif DEPLO (Des Étoiles Plein les Oreilles), porté par les SMAC Le Temps Machine et Le Petit faucheux, développe un projet au sein du collège de la Vallée Violette avec un groupe d’élèves allophones,  nouvellement arrivés en France.
L’objectif final est d'écrire et mettre en musique des textes. Les  élèves sont  accompagnés par plusieurs artistes, dont Orfey, Mirabelle Debon et la Compagnie Arts Multiples.

Ce reportage a été réalisé par Vincent, assistant communication et les photos sont de Léa Cassonnet. Elles ont été prises lors de l'atelier avec Orfey en février 2022.

Pour cette 4e rencontre entre la classe allophone (composée d'élèves dont la langue maternelle est une langue étrangère) de la Vallée Violette et la Cie Arts Multiples, les élèves ont pu découvrir différents instruments de musique.

Violon, contrebasse, guitare, tous accompagnés d’’une démonstration afin de, pourquoi pas, susciter des passions.

« Comment on fait pour bien jouer de la musique ? », « ça sert à quoi les trous sur les côtés ? », les questions fusent, et une chose est sûre : la contrebasse ça impressionne !

Pour donner quelques idées aux élèves et les faire voyager, les musiciens vont jouer ensemble, plusieurs morceaux caractéristiques de différents pays du globe. Europe de l’est, États-Unis, Afrique du nord, Jazz Manouche, folk etc. l’objectif est qu’ils puissent, à leurs tour, trouver une esthétique qui leur corresponde et sur laquelle ils pourront poser leurs textes.

La deuxième partie de l’après-midi est consacrée à mettre en musique les phrases écrites au préalable.

La première étape : trouver une mélodie ! Pour cela les musiciens vont jouer différents accompagnements et chacun·e leur tours, les élèves vont venir s’essayer derrière le micro.
Un passage impressionnant que certain·es appréhendent particulièrement. Après quelques essais, les voix se décoincent et laissent place à une bonne humeur générale. Tout le monde se prête au jeu et un style fait l’unanimité : le blues !

La séance se termine en chorale, tous chantent le refrain, soutenu par la Cie Arts multiples.

Á suivre...

SOUVENIRS DE MARS 2022

MARS 2022

Publié le 31/03/2022

Chaque événement du Temps Machine est couvert par nos super bénévoles photographes qui rivalisent d'astuces pour immortaliser ces moments en toute discrétion et avec talent ! 

Durant tout le mois de mars c'est Noémie Calesse, Noémie Barillet, Léa Cassonet , Etienne Remy, Marion Gonzalez, Manuel Hoorelbeke et Émilie Martin qui se sont glissé·es dans la foule pour capter des instants de joies !

KALÉÏDOCLIP #18

Mars 2022

Publié le 31/03/2022

La sélection du mois de mars est là, elle explore, elle raconte, elle collabore !

On y retrouve deux de nos trois Suprême LTM, Crenoka et Weany qui ont tous deux sortis un album récemment. Mais également la folie 80's des Stuffed Foxes, l'ambiance très jungle de Toukan Toukan ou encore la collab ultra dancefloor de Grande et Calling Marian !